Dos stressé

Massage trigger point (point gâchette)

Le trigger point (point gâchette) est une zone congestionnée et inflammatoire du tissu musculaire. C’est une mini-contraction, une sorte de nœud. Une simple pression avec le doigt sur cette zone suffit à provoquer une douleur ou une irradiation nerveuse. On retrouve des trigger points dans chacun des muscles du corps, et plusieurs triggers points peuvent se situer au sein d’un même muscle. Ils sont le plus souvent liés à une fatigue ou une souffrance musculaire.


Les trigger points sont des nœuds ou des bandes dures qui se forment au sein des fibres musculaires et qui peuvent être clairement identifiés lorsqu’on les recherche manuellement ou lorsqu’on se fait masser.


Le thérapeute intervient pour diminuer la douleur, mais aussi supprimer la contracture, afin de retrouver un bien-être musculaire. La séance démarre par un léger massage ou par l’application de chaleur pour installer la confiance, et mieux supporter la douleur lors de la stimulation de la trigger zone. La pression réalisée avec un doigt doit être précise, profonde et énergique, d’une durée de 10/20 secondes. Souvent il faut stimuler plusieurs points gâchette, et réaliser en même temps quelques étirements passifs non douloureux, pour lever la contracture et ressentir le soulagement. Les séances peuvent être renouvelées en fonction des résultats.


Tous les trigger points sont associés à un dysfonctionnement mais seuls les trigger points actifs sont associés à des douleurs à distance encore appelées douleurs référées.


Vraiment douloureux à la palpation, les trigger points actifs sont associés à une douleur existante et à d’autres dysfonctionnements. Ils peuvent varier en irritabilité d’heure en heure et de jour en jour. Les douleurs résultantes et leurs prolongations dans le temps dépendent uniquement de l’irritabilité du ou des trigger points impliqués et non de leur grosseur ou de la dimension des muscles affectés. Un trigger point actif peut devenir passif (latent) grâce au repos ou à une thérapie adéquate. Mais il n’en est pas moins indésirable.


Les trigger points actifs se développent lorsque les capacités des muscles sont dépassées ce qui peut être le cas lorsqu’on sollicite brutalement ses muscles sans les avoir échauffés, lorsqu’ils sont fatigués (position assise, pratique sportive trop longue ou intensive, jardinage, déménagement…) ou lorsqu’ils sont blessés.